Redécouvrez les splendeurs du film Casino

  • MEDULA FILMS Dvd Que sait-on vraiment de la réalité - vol 2
    Ce film vous propose une version allongée de 2 heures et demi avec de nouvelles animations, nouveaux entretiens, et de nouveaux concepts afin de développer toutes les splendeurs de la physique quantique et de ses infinités. Le film rend compte de nouvelles compréhensions scientifiques ...

casino scorseseSorti en 1995, ce désormais grand classique du cinéma américain réalisé par Martin Scorsese est un plaisir à revoir où à découvrir. Seizième long métrage de ce réalisateur d’origine italienne très largement primé (Palme d’or à Cannes en 1976 pour Taxi Driver, Lion d’argent à la Mostra de Venise en 1990 pour les Affranchis et enfin Oscar du meilleur réalisateur en 2007 pour Les infiltrés), le film Casino est remarquable par sa distribution et l’univers très particulier dans lequel il entraîne le public.

Le spectateur est plongé dans l’univers des casinos

Martin Scorsese a délibérément choisi de plonger le spectateur dans le monde des jeux de casino et a donc décidé de ne pas tourner son film en studio mais dans un véritable casino de Las Vegas, au Riviera. Le tournage a duré un mois et les scènes furent jouées de nuit entre 1h et 4h du matin.

Le réalisme du film tient aussi au fait que le scénario est basé sur une histoire vraie sur fond de pègre et de mafia. Il s’inspire en effet de l’histoire réelle de Frank Rosenthal, alors directeur de plusieurs casinos à Las Vegas pour le compte de la mafia de Chicago dans les années 70 et début 80 : le Stardust, le Fremont, le Marina et l’Hacienda (devenu désormais le Mandalay Bay).

Protégé par Anthony Spilotro surnommé « Tony la fourmi », c’est un gangster envoyé par Joey Aiuppa (le boss de l’Outfit de Chicago) qui finira battu à coups de batte de baseball et enterré vivant avec son frère lors d’une réunion entre mafieux dans un champ de maïs de l’Indiana en 1986. La police de Chicago soupçonna Joey Aiuppa d’en être le commanditaire, mais faute de preuves suffisantes, il ne sera pas inculpé. Le 4 octobre 1982, Rosenthal survit à une attaque à la voiture piégée.

Dans le film Rosenthal se nomme Sam Rothstein, dit Ace, et dirige le casino Le Tangiers qui devient vite le plus prospère de las Vegas. Bien qu’impitoyable avec les tricheurs il se laisse cependant séduire par une prostituée, Ginger McKenna, spécialiste de l’arnaque.

Fou amoureux, il l’intègre à son monde et l’épouse mais cette relation repose sur des paillettes et des illusions. Peu à peu cet univers du jeu va vaciller sur fond de mafia et tous les protagonistes finiront dans la déchéance. Pour profitez vous aussi du frisson de l’ambiance des casinos, cliquez ICI.

Une distribution remarquable

Casino marque la huitième collaboration entre Martin Scorsese et l’acteur Robert de Niro. Ils ne tourneront plus ensuite pendant 22 ans. Il y interprète le rôle principal de Sam Rothstein. Quant au personnage de Ginger, Scorsese avait pensé à Nicole Kidman, Kim Basinger, Mélanie Griffith et même Madonna. C’est finalement Sharon Stone qui sera retenue.

En outre, la distribution comporte notamment Joe Pesci dans le rôle de Nicky Santoro et de nombreuses apparitions atypiques comme la mère de Martin Scorsese, le chef japonais mondialement connu Nobu Matsuhisa dans le rôle d’Ichikawa ainsi que d’autres personnages réels interprétant leur propre rôle tels que Frankie Avalon, Jerry Vale, Oscar B. Goodman et Steve Allen.

Casino est à n’en pas douter un classique du cinéma pour les amoureux de ces ambiances particulières des salles de jeux.