La mode américaine du cinéma drive-in fait son grand retour en France

Dans des zones rurales où il est compliqué d’assister à une séance de cinéma sans devoir faire des kilomètres, il existe désormais une alternative originale très prisée des municipalités : le cinéma en plein air et plus particulièrement le drive-in. On connaît déjà le principe des restaurants rapides qui vous servent directement dans votre voiture et celui de la séance de cinéma depuis votre voiture revient en force. Cette mode venue tout droit d’Amérique connaît un nouvel élan depuis quelques années pour le plus grand plaisir de toutes les générations. Quelles sont les contingences à respecter pour organiser une projection en plein air et quels sont les pièges à éviter ?

Les 5 conseils pour un ciné drive-in réussi

Le choix de l’emplacement est essentiel car il doit être facilement accessible avec idéalement plusieurs points d’entrées pour éviter les embouteillages. Pour cette raison les parkings de zones commerciales, ou les vastes champs en pleine campagne sont plus pratiques.

Vient ensuite la question de l’approvisionnement en électricité. Loin d’un village ou d’une ville, il faudra recourir à la mise en place d’un groupe électrogène. Ce dernier peut se louer mais normalement le prestataire de service qui organise la séance de ciné drive-in pourra le fournir en l’incluant dans son prix. Cela évite une démarche supplémentaire et les inconvénients liés à l’installation.

Quant au choix du film, il est vivement recommandé de s’adresser un prestataire qui aura un large catalogue récent et qui se chargera aussi de la logistique de l’installation. Vous aurez ainsi une prestation clé en main par un vrai professionnel, ce qui est bien plus pratique que d’essayer d’organiser soi-même une projection drive-in avec les moyens du bord.

Choisissez bien votre période de l’année : l’été n’est pas forcément la meilleure période pour regarder un film depuis sa voiture sauf si vous avez la chance de posséder une décapotable. Pour les autres types de véhicule, la saison la plus propice est le printemps. Ce choix se fera aussi en fonction de la région car tous les coins de France ne connaissent pas les nuits chaudes de l’été.

Enfin, éviter absolument les périodes d’orage même si cela peut paraître évident. Mieux vaut annuler ou reporter une projection plutôt que courir le risque d’une soirée sous la pluie et les éclairs.

Les pièges à éviter pour réussir une soirée ciné drive-in

Même si vous avez mis au point toute l’organisation de votre soirée ou de votre nuit de cinéma en plein air, il ne faut pas oublier de communiquer. Car faire venir du monde nécessite un vrai travail de communication auprès des mairies, des associations et des commerçants qui sont de très bons relais locaux. Pensez aussi à faire une annonce radio ou une publicité dans un journal local si besoin.

Le piège à éviter est également de ne pas choisir le bon écran ni le matériel adapté. C’est là que réside toute la difficulté. Il faut donc faire appel à un prestataire de qualité, bien équipé qui saura vous accompagner dans l’organisation de votre évènement.

Il faut choisir en outre une nuit la plus noire possible et donc surveiller le calendrier lunaire pour ne pas projeter votre film un soir de pleine lune où l’obscurité ne sera pas au rendez-vous. Cela est particulièrement vrai si votre soirée se déroule à la campagne car en ville les lumières sont de toutes les façons présentes et la luminosité de la lune se fera moins sentir.

Privilégiez aussi l’acoustique car il ne faut pas oublier que le cinéma est un spectacle tout autant visuel que sonore. Certains films ne seraient d’ailleurs pas les mêmes sans leur musique originale. Il est donc important de faire appel à un prestataire qui offre un très bon équipement dans ce domaine.