L’expérience du cinéma au delà de l’écran : les produits dérivés

En 1977, un jeune George Lucas révolutionna le monde du cinéma en faisant percer un projet de science fiction après avoir été recalé par plusieurs compagnies de production de Hollywood. Vous vous doutez bien de son nom : Star Wars.

Le résultat est amplement connu au niveau mondial. C’est une des sagas les plus connues de l’histoire du cinéma et, sans doute, le produit le plus rentable qui a permit d’établir les bases du merchandising, produits dérivés, postérieur de l’industrie cinématographique.

Le propre George Lucas refusa son salaire de directeur afin de sortir le film en échange du 40% des droits de distribution du film ainsi que le 100% des droits sur le merchandising. Lucas savait que le future était là. Le film est une expérience qui peut se prolonger dans d’autre aspect de la vie des spectateurs et c’est là que réside l’âme des produits dérivés qui ornent une portion variable de la vie quotidienne des amateurs de films et fans. Tout est susceptible de se transformer en jouet, peluche, jeux vidéos, vêtements, mugs et autres.

Il est souvent incroyable de voir la quantité et variété de produits que peuvent inspirer certains films. Depuis certains personnages qui crèvent l’écran pour prendre vie dans des forums virtuels, se laissent incarner par leur fans dans des jeux vidéos, se retrouvent en position de choix dans les décorations des fans, passent à la télévision ou au format BD, etc etc…

Spécialement dans les cas des jeux vidéo et figurines, transformer des films comme Matrix, Blade Runner ou même Frozen, en étendant le monde du film tout en respectant celui-ci relève d’un travail dense mais aussi d’un grand travail artistique. Pour effectuer cette transformation sans perdre de qualité il est nécessaire d’accorder une attention toute particulière aux détails et ceci peut souvent supposer un grand problème par rapport au temps ou aux budgets concernant les droits d’exploitations. Il est alors normal que les produits dérivés apparaissent un certain temps après la sortie du film, puisque l’essentiel du budget a été écoulé pour le tournage et la réception du film est un facteur déterminant.

Une page pour les cinéphiles sur dmoz

Vous avez un site sur le cinéma et vous souhaitez nous envoyer un article ? N’hésitez pas à nous contacter et nous le publierons !